Méditation de l'Institut Biblique Belge

22 novembre 2013 /// 1 comments

Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de découvrir les mini-méditations du mercredi sur le site de l'Institut Biblique Belge, je vous recommande d'y jeter un coup d'oeil. James Hely-Hutchinson le directeur de l'Institut explore pendant les prochaines semaines la lettre de Paul aux Romains.

Vous trouverez plus d'infos sur le site: http://www.institutbiblique.be/-Mini-meditations-du-mercredi-


Une conception de l'unité bien particulière dans Ephésiens

23 juillet 2013 /// 0 comments

Vous avez peut-être apprécié le tour de France 2013 pendant le mois de Juillet. Vous êtes déjà impatient de voir le tour de France en 2014 pour voir qui va gagner le maillot jaune entre Bradley Wiggins et Chris Froome. Ces deux cyclistes font partie de la même équipe, ils sont tous les deux britanniques et ont tous les deux les mêmes ambitions pour le tour 2014. Voici une liste d'ingrédients qui pourrait perturber l'unité de l'équipe Sky.

Dans un article de la BBC, un journaliste se demande si l'unité et l'harmonie de l'équipe Sky va prendre un coup maintenant que Wiggins et Froome ont tous les deux gagner un tour de France. Sir Dave Brailsford, le coach de l'équipe Sky ne s'inquiète pas du tout de cette question. Voici ce qu'il répond au journaliste:

"Je ne passe pas une nanoseconde à me demander s'ils s'entendent" dit Brailsford. Les gens parlent souvent de l'harmonie et de l'unité dans une équipe. Moi ça ne m'intéresse pas. Dans les meilleurs équipes que j'ai dirigé, l'harmonie ne règne pas du tout en général. Ce n'est jamais un environnement harmonieux. C'est plutôt un environnement, dur, qui a du cran où tous les équipiers se poussent à bout et donnent tous le meilleur d'eux. Ce qui compte avant tout c'est un but commun, une harmonie au niveau du but, et il y a une énorme différence entre ces deux types d'harmonie." 

J'ai trouvé cet article particulièrement intéressant après avoir étudier la lettre aux Ephésiens. Souvent dans l'église, nous pouvons en tant que membres avoir des attentes particulières par rapport à la vie communautaire dans l'église. On pense que tout le monde devrait s'entendre parfaitement et on peut négliger l'idée que le péché est toujours présent au sein d'une communauté. On oublie le fait que l'Eglise que même si Christ nous a uni, l'édifice de l'église est en construction. Tout à coup, on peut être surpris lorsque des frictions entre membres d'églises surgissent. Cependant, même dans une famille qui s'aime, l'harmonie ne règne pas toujours à son comble mais cela n'élimine pas le fait qu'une famille reste une famille.

Le livre d'Ephésiens adresse cette question d'unité à plusieurs reprises. Dès le chapitre 1:9-10, Paul décrit précisémment le plan de Dieu pour l'univers:

Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté, conformément au projet bienveillant qu'il avait formé en Christ pour le mettre à exécution lorsque le moment serait vraiment venu, à savoir de tout réunir sous l'autorité du Messie, aussi bien ce qui est dans le ciel que ce qui est sur la terre.

Qu'est-ce que Dieu est en train d'accomplir dans le monde aujourd'hui au 21ème siècle? 
Il est en train de réunir toutes choses sous l'autorité du Messie. 

Le projet unique de Dieu est donc d'unir. Mais de quel type d'union s'agit-il? 

Paul parle d'unir toute chose à Christ. Il ne parle pas simplement de nous unir les uns aux autres. Paul sait que cela n'est pas possible sans Christ qui nous sauve de notre péché et nous unis ensemble. Nous sommes unis ensemble autour d'une personne commune: Jésus-Christ. Enfin, nous sommes unis ensemble lorsque nous suivons l'ambition et le projet de Dieu d'unir toute choses à Christ. 

Remarquez les points que Paul souligne dans sa prière dans Ephésiens 1:17-19:

17 Je prie que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation qui vous le fasse connaître. 18 Je prie qu'il illumine les yeux de votre cœur pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s'attache à son appel, quelle est la richesse de son glorieux héritage au milieu des saints 19 et quelle est l'infinie grandeur de sa puissance, qui se manifeste avec efficacité par le pouvoir de sa force envers nous qui croyons. 

Paul souligne deux ingrédients indispensables pour que nous soyons unis à Christ: 
  1. Premièrement, seul le sacrifice et la résurrection de Christ décrite dans Ephésiens 2 permet de nous unir à Christ. Pas besoin de chercher à créer l'unité en la basant sur nos propres efforts humains. Ils sont inefficaces et incapables de créer l'harmonie, la paix, et l'unité. Regardez vos journaux, même l'union européene ne semble pas si unie que ça, les guerres, les disputes ne sont que des symptômes révélant notre incapacité de nous unir les uns avec les autres. 
  2. Deuxièmement, nous devons avoir un projet commun:  le projet de Dieu d'unir toutes choses sous l'autorité de Christ. Voici notre but commun! Alors que Froome et Wiggins veulent gagner le maillot jaune, nous voulons jouir des richesses de notre union avec Christ et faire en sorte que le nom de Dieu soit glorifié. En tant que membre de l'Eglise, nous avons besoin d'une perspective commune. Cette perspective commune est décrite dans Ephesiens, pas besoin d'imaginer un nouveau projet. 
Comment pouvons-nous concrètement voir que Dieu est en train d'unir toutes choses à Christ? 
Par l'intermédiaire de l'Eglise. L'église est le chef d'oeuvre, le monument central qui démontre la gloire de Dieu. Relisez Ephésiens 2 et 3. Pour certains, l'Eglise est loin d'être un emblème de gloire. On peut expérimenter parfois des frictions, des tensions au sein même de l'Eglise. Mais cela ne remet pas en cause notre union en Christ et notre projet commun. Lorsque nous observons des tensions au sein même de l'église, Dieu nous donne une opportunité de mettre en pratique l'Evangile et de le mettre en valeur en accomplissant le projet de Dieu: l'Evangile. Appliquons l'Evangile dans nos relations et mettons en pratique le projet de Dieu au sein même de l'Eglise. C'est en choisissant de vivre l'Evangile dans ces situations que Dieu reçoit la gloire. Nous avons une opportunité d'accomplir le but de Dieu et notre but commun: Unir toutes choses à Christ. 

Est-ce que vous êtes totalement impliqué dans ce projet où avez-vous jetez l'éponge? Un édifice emblématique ne se construit pas en un jour, ça prend du temps et c'est jamais facile. L'église est en train d'être construite! 
Jésus-Christ a déjà gagné le maillot jaune, nous partageons déjà son maillot jaune et sa gloire et étant uni à Lui. Cependant, il ne faut pas oublier que la ré-union entre Christ et l'Eglise va bientôt avoir lieu. Continuons à vivre fermement ce projet de gloire!

Est-ce que le projet de Dieu est votre projet?

Liens:

http://www.bbc.co.uk/sport/0/cycling/23415146

Reconnaissant pour la discrimination

22 mai 2013 /// 0 comments

Est-ce que François Hollande savait que Cahuzac avait des comptes bancaires en Suisse? Tout le monde se pose la question du degré de connaissance du président sur les affaires de son ministre.

François Hollande:"J'ignore quel était son degré de connaissance de cette affaire" » 

Cela nous amène à nous poser une question sur le degré de la connaissance?

Jésus parle au sujet de la connaissance de Dieu dans Luc 10:21-24 et nous montre que Dieu nous cache des choses. Je ne cherche pas ici à vous faire conclure que Dieu est malicieux comme Cahuzac. Mon objectif est plutôt de vous montrer que Dieu a une manière bien spécifique de se révéler et que nous avons un degré de connaissance qui dépend de Sa révélation.

Voilà un titre bien choquant! Les mots "reconnaissance" et "discrimination" ne vont pas bien ensemble. Le mot "discrimination" est malheureusement chargé de mauvaises connotations et pourtant dans Luc 10: 21-24, Jésus se réjouit du fait que Dieu a caché "ces choses" aux sages et aux intelligents et l'a révélé à des enfants.

Qu'est-ce que Luc peut bien vouloir dire dans ce passage? Pourquoi est-ce que Jésus se réjouit de cela?
21 A ce moment même, Jésus fut rempli de joie par le Saint-Esprit et il dit: «Je te suis reconnaissant, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te suis reconnaissant car c’est ce que tu as voulu. 22 Mon Père m’a tout donné et personne ne sait qui est le Fils, si ce n'est le Père, ni qui est le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.» 23 Puis il se tourna vers les disciples et leur dit en privé: «Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez! 24 En effet, je vous le dis, beaucoup de prophètes et de rois ont désiré voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu.»
Il semblerait que dans la proclamation du message de l'Evangile, Dieu cache et révèle la vérité à propos de son Fils à certaines personnes mais pas à tout le monde ce qui est un grand sujet de réjouissance pour Jésus.

Dieu cache son message auprès des sages et des intelligents. Les sages et les intelligents du v.21 sont les gens de Capernaüm d'après Luc 10:15. Il démontre que les sages et les intelligents sont limités dans leur connaissance de Dieu et souligne que seul les enfants peuvent vraiment connaître.

Nous remarquons aussi que tout le travail de proclamation de l'Evangile et de réception de l'Evangile dépend de Dieu: C'est le Père qui révèle, c'est lui qui donne tout. Seul sa révélation nous permet de comprendre le message de l'Evangile. Luc fait donc une disctinction entre la connaissance des enfants et celle des sages et des intelligents. Quelle est cette distinction de connaissance?

Voici la différence entre les deux types de connaissances: nous avons une connaissance scientifique d'observation lorsque nous connaissons Nicolas Sarkozy, François Hollande à travers des interventions à la télévision ou dans des journaux, nous connaissons sa couleur de peau, de cheveux, son visage, sa taille, nous pouvons connaître un tas de choses etc... Cependant nous connaissons relationnellement Nicolas Sarkozy ou François Hollande qu'à partir du moment où nous pouvons les appelez Nico, ou Franky. C'est seulement à partir du moment où ils décident de se faire connaître et de nous révéler leur identité. A ce moment-là nous les connaissons relationnellement. C'est la même chose avec la connaissance de Dieu! La connaissance de Dieu reste privée et est révélée par Dieu seulement.

Cela peut choquer mais imaginez si Jésus avait dit le contraire au v.21: "Je te suis reconnaissant de ce que tu as caché ces choses aux enfants et tu les a révélées aux sages et aux intelligents". C'est encore plus choquant n'est-ce pas? Cela ne serait plus l'Evangile basé sur le don de Dieu mais sur des actions que nous accomplissonsDans ce verset, Jésus insiste sur le fait que même la connaissance relationnel de Dieu est un don de sa part, ce n'est pas quelque chose que nous avons hérité, ou que nous avons gagné mais quelque chose qu'il dévoile.

Qu'est-ce que cela change dans notre manière d'annoncer l'Evangile ou de recevoir l'Evangile? Cela devrait nous mener à une attitude d'humilité dans notre annonce de l'Evangile ainsi que dans notre réception de l'Evangile.

Peut-être que vous avez entendu un ami vous dire la chose suivante: "Dieu n'est pas clair". C'est vrai dans le cas où Dieu n'a pas dévoilé son message parce que X ou Y est arrogant et fier. Nous devons alors prier pour un esprit d'humilité dans notre société jusqu'à ce qu'elle atteignent une attitude de dépendance à Dieu et d'humilité.

Pourquoi est-ce que c'est un sujet de réjouissance pour Jésus? Parce que cela glorifie Dieu le père. Toute connaissance dépend de lui.

Est-ce que vous vous réjouissez comme Jésus de cela? Pourquoi? 

L'intolérance de la tolérance

28 mars 2013 /// 0 comments

Depuis plusieurs semaines, l'intolérance contre la religion fait rage sur beaucoup de médias notamment autour du débat du mariage pour tous. D'ailleurs, on peut se poser la question si il y a vraiment un débat sur la question.

Alors que notre pays a pour principe fondamental d'être tolérant. L'intolérance est souvent flagrante dans des journaux ou à la télévision. Cette intolérance qui peut être flagrante sur les médias et aussi très souvent subtile et anodine dans nos conversations quotidiennes.

Un exemple d'intolérance que j'ai entendu récemment, c'est: "La religion, c'est hors de l'école". Nous sommes souvent forcé d'accepter cette position, et c'est souvent difficile de se positionner et de remettre en cause cette affirmation en tant que chrétien.

Qu'est-ce que qui rend cette affirmation anodine intolérante? Je vais essayer d'expliquer mon raisonnements en quelques points:

1/ Ce n'est pas vrai que la religion reste hors de l'école. Concrètement, la religion  rentre dans l'école simplement du fait que des élèves affirment appartenir à un groupe religieux. Personne ne peut forcer quelqu'un à abandonner sa croyance, cela deviendrait une forme de pérsecution. Cette vision réductionniste de la religion est choquante qu'on soit musulmans, chrétiens, bouddhistes ou autre... Dire que la religion se réduit un peu à un "T-shirt sâle" que l'on doit enlever en passant les portes de l'école est choquant et intolérant.

2/ L'hypocrisie laïcarde, les laïques qui ne s'assument pas: Je remarque que les institutions laïques ont beaucoup de mal à assumer leur position. Alors que je discutais de cette question avec un responsable dans un école, il me faisait la remarque suivante: Tu comprends, si nous avons des groupes de chrétiens, après il faut accepter des musulmans, après des bouddhistes et tout le reste, c'est trop compliqué... Quel incohérence de sa part! Il est coincé dans un étau où il doit à la fois être "neutre" face aux religions et en même temps la complexité de sa position le conduit à ne donner des voix à aucune religion parce que c'est trop compliqué. Quelle intolérance! C'est là ou nous devons répondre: "Il faut assumer votre position laïque, sinon vous devenez intolérants". Pas facile d'assumer sa neutralité face à la religion.

3/ La laïcité réduit la croyance religieuse à la sphère de la vie privéeMais que se passe-t-il si je ne considère pas que ma religion se limite à la sphère de la vie privée (sachant que beaucoup de religions affirment ne se définissent pas en utilisant ces termes)? De quel droit peut-on redéfinir une croyance religieuse? Voici ce qu'il se passe d'après la loi:
Si un élève se présente dans son école en portant un signe ou une tenue permettant de faire reconnaître immédiatement son appartenance religieuse, le chef d'établissement doit tenter d'engager avec lui un dialogue. Le chef d'établissement doit également demander aux enseignants qui connaissent cet élève de l'aider à vivre sa foi dans le cadre de la loi. En cas d'échec, le chef d'établissement doit alors saisir le conseil de discipline pour décider de la sanction à appliquer à l'élève. Si une décision d'exclusion est prononcée contre l'élève, ce dernier doit rencontrer l'inspecteur d'académie, accompagné de ses parents, pour examiner dans quelles conditions sa scolarité peut être poursuivie.
Pour finir, voici un dernier exemple d'intolérance anodine dans "les Guignols de l'Info". Dans cet épisode, ils présentent d'une manière grotesque une position religieuse et font preuve d'une intolérance flagrante en réduisant grossièrement la position religions.

Voir l'épisode:
"La dérision culturelle systématique des croyances religieuses", sévit dans plusieurs régions du monde. Pour les laïcistes radicaux, toute expression de croyance religieuse doit être reléguée à la sphère privée: ils cherchent donc à priver la religion de la moindre influence sur la société. [...] La religion est de plus en plus marginalisée, et tenue pour insignifiante, étrangère, voire déstabilisante pour la société. [...] Contraindre les croyants à garder pour eux leurs convictions tandis que les athées et les agnostiques ne sont soumis à aucune restriction de cette nature, c'est en fait une forme d'intolérance religieuse".

Discussion sur l'Enfer

15 mars 2013 /// 0 comments

Le weekend dernier, j'ai participé à un weekend d'église sur le thème de la fin du monde. Parler de l'enfer, ça n'amuse personne et pourtant le prédicateur nous a lancé le défi de discuter de ce sujet essentiel de la Bible avec nos collègues, nos amis, etc... Les yeux écarquillés, mes collègues m'ont écouté leur dire pourquoi je croyais que l'enfer et le jugement de Dieu existait. Moqueries, rires et fausses conceptions de la fin du monde étaient de norme.

L'enfer voici un sujet que nous cherchons tous à éviter et pourtant La Bible n'y va pas de mains douces pour nous parler de la fin du monde. C'est même le thème principale des prédications de Jésus.

Est-ce que Dieu se soucie vraiment de la fin du monde ?

A. Oui le Nouveau Testament nous le montre constamment:
Jean 18:36: Jésus répondit: «Mon royaume n’est pas de ce monde. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne sois pas livré aux Juifs; mais en réalité, mon royaume n’est pas d’ici-bas

Hébreux 11:13-26
2 Pierre 3:10-13
2 Corinthiens 4:16-5:10

C'est aussi le thème central de plusieurs livres de la Bible:
1 Pierre
Romains 5-8
2 Pierre
1 Thessaloniciens

Rédemption pour une relation

22 février 2013 /// 0 comments

Depuis plusieurs mois maintenant j'ai eu le plaisir d'étudier le livre de l'Exode. C'était un livre que je pensais
bien connaître mais au fur et à mesure des études, j'ai remarqué que je ne le connaissais pas vraiment.
Voici un point en particulier qui m'a vraiment surpris: c'est l'accent qui est mis sur l'idée que la Rédemption mène toujours à une relation régulée par Dieu.

1/ Dieu libère

Du chapitre 1 à 19, l'auteur nous présente tout le processus de Rédemption du peuple d'Israël. Dans cette section du livre, on nous démontre toute la puissance et la gloire du seul et unique Dieu de la Bible.
L'histoire pourrait s'arrêter là avec des feux d'artifice et un bon festin pour célébrer la libération de l'esclavage mais ce n'est pas le cas. Contrairement au Film Prince d'Egypte qui met en scène les 20 premiers chapitres de l'Exode, l'histoire ne s'arrête pas là, elle continue ce qui est très important à souligner! Après avoir libéré son peuple, Dieu demande. 

2/ Dieu demande

En effet a partir du chapitre 20,  l'auteur de l'Exode se consacre à nous donner tout le développement de la venue de la Loi de Dieu. Cette loi parfaite représente parfaitement le caractère de Dieu. Cette loi leur permet de manière concrète de vivre distinctement en tant que peuple de Dieu.

Dans la section qui suit les dix commandements, du chapitre 21 à 24, l'auteur applique les 10 Commandements à des cas particuliers. Nous trouvons une liste de lois appliquées précisément au contexte d'Israël et aux problèmes particuliers du peuple d'Israël. C'est un exemple de jurisprudence que nous avons dans la Bible pour nous permettre de voir comment Dieu gère chacune des situations individuellement et précisément. Ces quelques chapitres démontrent la précision de la justice de Dieu. Voici un exemple particulier d'une loi appliquée à un cas particulier:

Comment va votre âme?

2 février 2013 /// 0 comments

Voici la question que J.C. Ryle veut que nous nous posions dans le premier chapitre de son livre "La religion Biblique" qui s'intitule "auto-investigation".

Il suggère une liste de question très utile pour mener notre enquête sur l'état de notre âme. L'évèque anglican de Liverpool veut que chacun s'auto-examine en se posant les questions suivantes:

(1) Est-ce que vous prenez la peine d'examiner l'état de votre âme régulièrement? "Une quantité de britanniques (et aussi de français) ne peuvent pas répondre à cette question de manière satisfaisante. Il ne prennent jamais la peine de se soucier une seconde de l'état de leur âme. Du début jusqu'à la fin de l'année, ils sont absorbés dans leur poursuite de leurs projets, de leurs plaisirs, de leur argent, dans leur habitude de ne rien se refuser. La mort, le jugement ou l'éternité, le ciel ou l'enfer sont des sujets sans importance. Il ne s'opposent pas forcément à la croyance, tout simplement parce qu'il ne prennent même pas le temps d'y penser. Ils mangent, boivent, dorment, se font de l'argent, comme si la religion n'était qu'une fiction. Ils ne prennent jamais le temps d'avoir une opinion. Cette façon de vivre insensée, folle est inconcevable et pourtant des milliers de personnes vivent de cette manière. Ils ne pensent jamais à Dieu, sauf quand ils se sentent tout à coup effrayé pendant quelques minutes par la maladie, la mort d'un proche, ou un accident. Excepté ses intérruptions, ils ignorent la religion et continuent leur vie paisible comme si ce monde n'était qu'une fin en soi."

(2) Est-ce que vous faites quelque chose pour votre âme? 
(3) Est-ce que vous chercher simplement à satisfaire votre conscience avec une dose de religion formelle? 
(4) Est-ce que vous avez reçu le pardon de vos péchés? 
(5) Est-ce que vous avez expérimenté une conversion vers Dieu? 
(6) Est-ce que vous chercher à vivre une vie chrétienne sainte? 
(7) Est-ce que vous vous réjouissez des "moyens de grâce"? Quand Ryle parle des "moyens de grâce",  il se réfère à cinq points en particulier: la lecture de la Bible, la prière personnelle, la louange commune: l'église, aux sacrements de la Sainte Cène et au repos le dimanche.
(8) Est-ce que vous essayer de faire le bien dans ce monde?
(9) Est-ce que vous avez une communion régulière avec Christ? 
(10) Est-ce que vous êtes prêts pour le second retour de Christ? 

Une particularité du semeur

23 janvier 2013 /// 0 comments

Je suis actuellement impliqué dans une semaine d'évangélisation avec plusieurs étudiants dans une université de Londres. Face aux encouragements et aux découragements auxquels nous pouvons faire face lorsque nous partageons et proclamons l'évangile, le sentiment générale que nous pouvons avoir dans ce contexte est celui de faiblesse, d'incapacité... la parabole du semeur devient dans ce contexte un passage crucial à se rappeler.

La parabole de Luc 8:4-18 se focalise sur la réception du message de l'évangile. En effet, Jésus insiste tout au long de sa parabole sur l'écoute au v.8,15, 18. Il avertit la foule de la manière suivante:
"Que celui qui a des oreilles pour entendre entende."
Même si l'application principale de cette parabole s'adresse avant tout au destinataire, cette parabole nous enseigne aussi des choses sur le proclamateur.

Bonne année 2013!!!

6 janvier 2013 /// 0 comments

Une nouvelle année implique toujours une liste petite ou grande de résolutions.

En marchant dans les couloirs de mon supermarché quelques jours après le nouvel an, j'étais submergé par la quantité de magazines proposant une liste de projets pour transformer mon expérience de l'année 2013.

Voici une liste de résolutions que j'ai découvert ces derniers jours:

- Perdre 3 kilos en 3 semaines.
- Perdre 10 kilos en 4 semaines (ça m'a l'air un peu bizarre).
- Manger des fruits et des légumes
- Devenir végétarien
- Faire du jardinage plus vert.
- 7 étapes pour économiser.
- Finir tous les livres que vous n'avez pas terminé.

Quel est votre résolution de 2013? Pourquoi est-ce que vous avez fait une résolution cette année? Est-ce que c'est pour être mieux dans votre peau? Est-ce que c'est pour être plus accompli? Etre plus heureux?

Nous voulons tous nous sentir bien dans notre peau, nous voulons tous être heureux en 2013 et c'est tout ce que je vous souhaite. La réalité cependant est bien plus compliqué, on a tous conscience de nos faiblesses et on sait très bien que dès la fin du mois de Janvier la plupart de nos résolutions seront surement tombé à l'eau.

Sachant que nous avons tous envie de changer en ce début d'année 2013 pour atteindre "notre meilleur satut", seul l'évangile de Jésus-Christ offre un réel changement en profondeur. Oui mais des offres, j'en recois tous les jours au supermarché vous me direz. Donc la vraie question est d'être sûr de savoir que cette offre tient la route.

Oui cette offre tient la route! C'est le seul message qui est capable de créer un vrai changement dans nos vies. Rien de pire que des fausses promesses. Rien de pires que de suivre un projet qui tombe à l'eau.

Il y a 2000, Jésus a gardé ses promesses, il est mort sur une croix, il est ressuscité, et depuis 2000 la construction du plus grand projet de l'Histoire de notre humanité continue de se mettre en place: Dieu construit son royaume divin: son Eglise.

Continuons de mettre notre confiance en Jésus qui est le seul à pouvoir apporter un vrai changement dans nos vies.

Quel joie en ce début d'année 2013 de pouvoir continuer à compter sur Jésus et d'être transformer de jour en jour par sa grâce! Bonne année 2013