Une application de l'amour: l'ordre

6 septembre 2012 ///

Quand je parle de l' ordre dans l'église? A quoi pensez-vous?  Peut-être à un policier, un moralisateur, à des restrictions...Peut-être que c'est un mot que vous aimez beaucoup parce qu'il vous donne un sentiment de supériorité, de force, de clareté... Bizarrement c'est une idée dont Paul parle dans la fin de sa lettre aux Corinthiens.

Dans 1 Corinthiens 11 à 14, Paul prend le temps de définir plus précisémment les divisions entre les membres de l'église de Corinthe. Il a introduit le thème des divisions dès le chapitre 1 au verset 10 à 17.

Il nous a présenté plusieurs problèmes dans l'église dès le ch.5 jusqu'au chapitre 10. Les Corinthiens sont égoistes, individualistes, et se considèrent plus sage que Dieu. Il y a énormément de désordre au niveau des relations entre les membres de l'Eglise.

Après avoir démontrer son dégoût face à l'attitude des Corinthiens qui méprisent l'église de Dieu (11:22), Paul démontre que l'attitude des Corinthiens est contraire à l'amour de Dieu défini au chapitre 13.

Le ch.13  est loin d'être un poème pour nous faire rêvasser sur l'amour. Paul n'a pas du tout en tête la romance lorsqu'il écrit ces versets. Ces versets du chapitre 13 se trouvent dans un contexte où Paul corrige l'attitude des Corinthiens depuis le chapitre 5. Paul est en colère contre les Corinthiens parce qu'ils ne mettent pas en pratique cette amour dans l'église.

Face à leur attitude, Paul veut réordonner la vie de l'église. Pour Paul, un manque d'ordre dans l'église équivaut à un manque d'amour. C'est selon lui une manière très distinctive de s'aimer.

Comment pouvons-nous distinguer l'amour dont Paul parle au ch.13 dans le ch.14?

Dans le chapitre 14, Paul prend un cas particulier: la prophétie et les langues pour illustrer la manière dont les Corinthiens agissent entre eux dans l'Eglise.

Aimer l'Eglise de Dieu = Ordre visible dans l'Eglise de Dieu

Ce thème de la prophétie et des langues a déjà été introduit dès le ch.12 et 13 lorsque Paul parle des dons spirituels. Paul nous a montré l'inutilité d'un don quelqu'il soit s'il n'y a pas d'amour (13:1-3). Si un membre utilise un don sans amour, ce don ne vaut rien parce que ce don n'accomplit pas son but ultime: fortifier tous les membres de l'église de Dieu.

Sachant que le but des dons spirituels est de fortifier l'église de Dieu en les utilisant pour servir l'ensemble. Comment est-ce que l'Eglise peut être fortifier dans un contexte où les membres sont individualistes et cherchent à se mettre en avant? Comment est-ce que l'Eglise peut-être fortifier dans un contexte désordonné où les membres servent leur égos avant de servir leur frère? Voilà le désordre dont Paul parle au chapitre 14. Il nous décrit précisémment comment mettre en pratique l'attitude excellente dans l'église (12:31).

Cas particulier des dons spirituels: la prophétie et les langues:
Paul montre que la fortication du corps (12:7/14:31) est plus importante qu'un don individuel dès le ch. 13. Au ch.14:13, il souligne l'importance de l'intérprétation des langues. Cela suggère que pour Paul une langue qui n'est pas intérprétée et comprise par les membres de l'église ne remplit pas sa fonction de fortification des membres de l'église de Dieu. Une langue doit avoir une signification. Une langue doit forcément être intelligible pour pouvoir édifier l'assemblée. Si une langue ressemble à du "charabia" et ne peut être interprété, elle n'a pas d'utilité et ne remplit pas sa fonction d'édification. Paul insiste donc sur la clareté et l'interprétation des langues pour l'édification du corps. Une langue inintelligible ne sert pas la communauté. Paul fait un lien entre l'intéligibilité d'une langue, l'attitude avec laquelle quelqu'un prophétise et l'ordre dans l'église.

Lorsque des chrétiens se réunissent (14:26). Ils ne doivent avant tout penser à savoir comment ils vont utiliser leur don pour édifier l'assemblée. Remarquez que lorsque Paul encourage le partage dans l'église (v.26), il souligne au v.27 que tout doit se faire dans l'ordre: "chacun à son tour, avec un interprête" pour que tout le monde comprenne. S'il n'y a pas d'interprête, "qu'on se taise dans l'Eglise" affirme Paul et qu'on prie à la place. Au v.29, Paul souligne aussi qu'il faut "évaluer les prophéties". Paul n'encourage pas les membres à dire tout et n'importe quoi.

Au v.34, Paul revient sur le problème qu'il a introduit dans 1 Corinthiens 11 lorsqu'il parlait du désordre causé par les femmes dans l'Eglise de Corinthe, dans ce chapitre il avait parlé de l'ordre créationnel mis en place par Dieu au commencement (11:2-12). Il conclut son argument dans le chapitre 14.

L'argumentaire du chapitre 14 se conclue au v:40, que toute activité dans l'église "se fasse convenablement et avec ordre". Une église ordonnée est une église qui s'aime.

Est-ce que nos églises sont "ordonnés"? Est-ce que nos églises sont "désordonnées"?

Application: Une église désordonnée ressemble à une église remplie d'individualiste qui cherchent à mettre en avant leur don plutôt que de servir. Ce sont des membres qui ont oublié qu'ils faisaient partie d'un ensemble. Ce genre d'individualisme est malheureusement très présent dans nos églises occidentales.

Au contraire, regardez concrètement le style de vie que Paul a choisit de mener parce qu'il a compris que l'Eglise de Dieu et la gloire de Dieu est plus important que son petit bien-être (1 Corinthiens 3 / 1 Corinthiens 9)

Prions pour que nous soyons des imitateurs de Paul comme lui l'a été de Christ (11:1). Prions aussi pour que l'ordre que Paul décrit au chapitre 14 puisse être visible dans nos églises pour que les gens voient à quel point nous nous aimons.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire