Se soumettre aux autorités

27 avril 2012 /// 0 comments


Un missionaire: c’est quelqu'un qui se soumet aux autorités.

La dernière fois dans notre série d'articles « C’est quoi un missionnaire ? », nous avons vu que nous sommes tous missionnaires, que ce soit dans le bureau, à l’université, ou à la maison.

Mais le « guide des missionnaires » que présente Pierre est très polémique. Voici ce qu'il écrit :  

13 A cause du Seigneur, soumettez-vous à toutes les institutions établies parmi les hommes: soit au roi parce qu’il est au-dessus de tous, 14 soit aux gouverneurs parce qu’ils sont envoyés par lui pour punir ceux qui font le mal et approuver ceux qui font le bien. 15 En effet, c'est la volonté de Dieu qu'en pratiquant le bien vous réduisiez au silence l’ignorance des hommes dépourvus de bon sens. 16 Comportez-vous en hommes libres, sans faire de la liberté un voile qui couvre la méchanceté mais en agissant au contraire comme des serviteurs de Dieu. 17 Respectez chacun, aimez les frères et sœurs, craignez Dieu, honorez le roi.
C’est surprenant, n’est-ce pas ? D'après Pierre, Dieu utilise notre soumission aux autorités pour propager l'évangile auprès des non-chrétiens. Soulignons encore une fois que Pierre encourage des chrétiens "exilés", loin de chez eux, loin du ciel à mettre en pratique un tel comportement. Ils n’appartiennent pas à ce monde et servent Jésus-Christ le Roi mais pourtant Pierre leur demande de se soumettre aux autorités de ce monde.

Quand l'apologétique ne suffit pas!

25 avril 2012 /// 0 comments

Depuis plusieurs années nous observons dans le mouvement chrétien français, une résurgence de l'utilisation de l'apologétique pour l'évangélisation. S'il est que des auteurs comme C. S. Lewis ou Francis Shaeffer ont fait énormément pour défendre le Christianisme, j'aimerais ajouter un bémol quant à l'utilisation de l'apologétique.

Comme le montre 1 Pierre 3:15-16, nous avons la résponsabilité en tant que chrétien de défendre notre espérance en Jésus-Christ:
Soyez toujours prêts à défendre l'espérance qui est en vous, devant tous ceux qui vous en demandent raison16 [mais] faites-le avec douceur et respect, en gardant une bonne conscience, afin que là même où ils vous calomnient [comme si vous faisiez le mal], ceux qui critiquent votre bonne conduite en Christ soient couverts de honte.

Est-ce que les morts reviennent à la vie?

16 avril 2012 /// 0 comments

Avec beaucoup de joie, J'ai eu l'occasion de retrouver les frères et soeurs de l'Eglise Réformée Evangélique de Cenon et de prêcher sur 1 Corinthiens 15:1-20.

Le message principal était le suivant: "Puisque Jésus est vraiment ressuscité, les retombées pour la vie chrétienne sont glorieuses!"
Paul en suivant une logique rigoureuse nous démontre que si Jésus n'est pas ressuscité, les retombées sont énormes pour la vie chrétienne mais qu'au contraire puisque Jésus est ressuscité, les retombées sont glorieuses et transforment nos vies.

Loin de penser que la Pâques consiste à manger du chocolat, Paul nous montre comment la résurrection de Jésus-Christ transforme notre vie personnelle ainsi que toute l'histoire de l'humanité. Vous pouvez l'écouter ci-dessous:

Une église en bonne santé

12 avril 2012 /// 0 comments

Dans ce livre, Mark Dever présente les caractéristiques d'une église en bonne santé.

Qu'est-ce que nous entendons par le terme "église en bonne santé" ? Quelles sont les marques d'une église "saine" ? Comment discerner si son église est en bonne santé ?

Ce livre adresse ces problèmes.

On pourrait être tenter de penser que ce livre présente des techniques pour créer l'église "parfaite" mais la Bible est clair sur le sujet: l'église parfaite n'existe pas. Ne soyons pas si naïf ! La Bible affirme plutôt qu'elle existera simplement au retour de Christ. L'église de Dieu ressemble davantage à un hôpital pour malades qu'autres choses et elle a souvent l'air en très mauvaise santé.

Il ne faut pas rester très longtemps dans une église pour découvrir une quantité de dysfonctionnements, nous avons naturellement un oeil très critique à l'égard de nos églises. Que ce soit l'enseignement qui n'est pas assez juste, la communion fraternelle qui n'est pas assez fraternelle, la vision qui n'est pas assez claire, la louange qui est trop forte ou trop classique, très vite, nous découvrons que l'Eglise n'a pas l'air en très bon état. Après le tour du monde des églises de toutes les dénominations possibles, on se rend compte que l'Eglise est vraiment malsaine et on décide que c'est mieux de vivre sa foi en solo. On claque la porte de l'Eglise !

A notre époque, on entend des personnes dire qu'ils vivent une relation personnelle avec Jésus et sous-entendant qu'ils ne font pas partie d'une l'Eglise parce qu'il y a trop de dysfonctionnements.

Peut-on être chrétien sans faire partie d'une église ?

Des héros ordinaires

3 avril 2012 /// 2 comments

L'expression "c'est la croix et la bannière" fait référence à une expérience difficile.

Pour certains cette expression pourrait résumer leur expérience de la vie chrétienne. Je viens tout juste de finir un livre de Tim Chester qui s'intitule "Un héros ordinaire, vivre la croix et la résurrection". C'est un très bon livre sur la vie d'un disciple de Jésus. La couverture du livre montre une chaussure de montagne qui grimpe, une manière d'illustrer la marche difficile de la vie chrétienne.

C'est intéressant de voir comment nous pouvons être désabusé après plusieurs années de vie chrétienne. Certains promettent une vie chrétienne glorieuse sur terre en se focalisant sur la résurrection de Jésus, d'autres promettent une vie de calvaire sur terre et se focalisent sur la croix de Jésus.

Mais qui a raison? Qu'est-ce que dit la Bible?

Si vous êtes un peu artiste, vous avez peut-être entendu parler du "motif". C'est une image qui est répétée dans un dessin, une photo, une peinture etc...Tim Chester montre comment la croix et la résurrection sont des motifs bibliques qui devraient modeler notre vie sur terre!

Tim Chester encourage le chrétien à découvrir le motif biblique suivant:
--> En suivant le chemin de la Croix...
--> ...nous sommes en direction de la gloire grâce à la résurrection...
--> ...donc prenons des risques pour l'Evangile maintenant parce que l'Eternité devant nous et sûr.

D'après lui, le thème de la souffrance suivi de la gloire est totalement absent de la pensée chrétienne contemporaine. Nous vivons dans une société qui investit toute son énergie pour créer un sentiment de sécurité, de bien-être en tentant constamment d'éviter toutes formes de souffrances et de sacrifice pour la cause de l’Évangile. Cette culture semble s'être subtilement imposer dans les milieux chrétiens. La notion d'eschatologie aurait presque disparue du milieu chrétien.