Lire la Bible en 6 mois!

19 juillet 2011 ///

Il y a trois jours, je me suis lancé le défi de lire la Bible en 6 mois. Cela me permettra de lire la Bible 2 fois par an!

Cela peut paraître beaucoup mais en réalité il suffit simplement de lire 7 chapitres par jour (3 le matin et 4 le soir). Pour lire la Bible en un an, il suffit de lire environ 3 chapitres par jour. 

Après 4 jours de lecture, j'ai lu les 30 premiers chapitres de Genèse. Je vais finir le livre de la Genèse en une semaine. C'est vraiment satisfaisant de voir la vitesse à laquelle je progresse dans ma lecture de la Bible. Evidemment, je ne passe pas beaucoup de temps à comprendre tous les détails de chaque histoire mais je me focalise sur le message global de la Bible. Et c'est vraiment génial de pouvoir comprendre le fil rouge de la Bible. Ce matin, j'ai été surpris par la fidélité de Dieu et des promesses qu'il fait tout au long de la Genèse. 

Genèse 12: promesse à Abraham
Genèse 13:14-18: promesse à Abraham
Genèse 15: 5: promesse à Abraham
Genèse 17: promesse à Abraham
Genèse 26:2-5: promesse à Isaac
Genèse 28:12-15: promesse à Jacob

Souvent nous nous focalisons sur les détails de chaque histoire à tel point que nous oublions le message globale de la Genèse.

Par exemple, je lisais l'histoire où Dieu promet à Abraham une descendance. Dans cet épisode, on peut observer un conflit entre Sara et Hagar. Pendant quelques secondes j'étais surpris par un verset dans Genèse 16:6, Sara encourage Hagar a couché avec Abraham et ensuite Sara veut se venger contre Hagar alors que c'est elle qui lui a dit de coucher avec Abraham. Je pourrais passer beaucoup de temps à me poser des quantités de questions sur l'éthique de ces quelques versets. Cependant, l'auteur de la Genèse ne me donne pas de réponses sur ces questions particulières.
Cependant ce qu'il affirme haut et fort et très clairement c'est que Dieu va donner une descendance à Abraham et bénir toutes les nations de la terre à travers cette descendance. Donc l'auteur ne m'encourage pas à me poser des questions sur la manière dont cette promesse va s'accomplir mais plutôt l'auteur veut que je me focalise sur le fait que Dieu a fait une promesse et qu'il va l'accomplir. Je remarque qu'en lisant la Bible par grosse bouchée, on arrive à trouver le fil rouge de chaque livre.

J'aimerais donc vous encourager à ne pas lire la Bible à petite dose, mais d'avoir de gros objectifs. Souvent on entend beaucoup de chrétiens dire que c'est déjà bien si on lit un verset par jour, c'est vrai c'est mieux que rien! Mais pourquoi ne pas se lancer des objectifs et voir les choses en grand! Un verset par jour ne va jamais vous aider à comprendre le plan de Dieu pour l'humanité. Lire un verset par jour va aussi vous encourager à prendre un verset et l’interpréter hors contexte, ce qui n'est jamais bon!

Je vous rassure, ce n'est pas une compétition! Ce n'est pas parce que quelqu'un lit la Bible 10 fois par an qu'il est plus spirituel qu'une personne qui lit un verset par jour et essaie de mettre en pratique ce verset dans sa vie!
En effet, parfois mieux vaut méditer sur un verset que lire beaucoup et se souvenir de rien et ne pas savoir comment appliquer la parole!
En conclusion, je pense que c'est sage de savoir adapter notre régime spirituel en fonction de notre marche spirituel! Parfois on a besoin de se donner des défis et de se discipliner pour aller plus loin avec Dieu!


4 commentaires:

  1. c'est vrai il faut se lancer avec des defis plus grands...je vais essayer de lire la bible en 6 mois...que Dieu m'y aide

    RépondreSupprimer
  2. "Donc l'auteur ne m'encourage pas à me poser des questions sur la manière dont cette promesse va s'accomplir"
    Effectivement il ne vaut mieux pas y faire attention, car c'est par des massacres sans nombre et totalement arbitraires, qui entraînent invariablement la corruption de ceux qui les accomplissent. On ne voit absolument pas le rapport avec Jésus, et il n'est pas étonnant que les Juifs ne l'aient pas reconnu.
    Vous devriez peut-être relire tout cela avec un oeil plus critique. Faire des promesses, c'est bien beau, mais si ça entraîne des crimes sans fin, quel est l'intérêt ? Est-ce qu'on va au Ciel en tuant les gens ?

    RépondreSupprimer
  3. Salut Ryndil, merci bien pour ton commentaire! Je suis sûr que tu peux déjà toi-même trouvé une réponse tout à fait pertinente à la question que tu me poses. En ce qui concerne l'éthique de ces histoires, la violence de l'humanité et du péché est tout à fait flagrante. Cependant, le but de cette article n'est pas de faire un constat sur certains de ces actes mais c'est plutôt de chercher à comprendre pourquoi l'auteur considère que c'est important pour nous de lire ces faits? Je cherche plutôt à savoir dans quel but l'auteur écrit la Genèse par exemple? Certains moments dans la narration peuvent souvent nous perturber mais il faut apprendre à chercher le fil rouge d'un livre de la Bible. Il faut trouver la trame narrative pour comprendre exactement ce que l'auteur veut faire passer comme message dans la totalité de son livre avant de sauter à des conclusions attives sur Dieu par exemple. Dans ce cas précis, l'auteur affirme que Dieu garde sa promesse malgré le péché.

    RépondreSupprimer
  4. D'après Saint Paul on peut trouver un fil rouge tout différent, à savoir que l'Ancien Testament montre toute l'ampleur du péché, qui n'apparaîtrait pas sans la Loi.
    On constate donc que chacun interprète en fonction de ses propres névroses. Moi je n'aime pas les tyrans, toi tu ne supportes pas les gens qui ne tiennent pas leurs promesses, quant à Saint Paul il était très perturbé par son propre péché qui certes n'était pas mince vu ce qu'il a fait. Il est probable que l'auteur lui-même ait encore eu une autre sorte d'obsession.
    Je ne vois pas pourquoi tu me conseilles de trouver un autre fil rouge en disant que ce que j'ai trouvé n'en est pas un. Pour moi c'en est un, puisque la conclusion c'est que Jésus est venu apporter autre chose que la tyrannie qui existait avant lui. Pour moi le vrai rôle de Dieu n'est pas de tenir des promesses injustes mais de nous libérer du péché. Si l'on exige de lui qu'il tienne ses promesses, c'est qu'on est quelque part attiré par l'illusion sécuritaire, on veut juste être certain d'obtenir telle et telle chose, sans souci de savoir si cela est bon ou non. Finalement, tu veux contraindre Dieu, non ?

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire