Le Bien contre le Mal

20 avril 2011 ///

A plusieurs reprises dans des discussions avec des non-Chrétiens, j'ai entendu ce genre de commentaires:

"Le Christianisme, c'est un peu comme un film de Star Wars, c'est les bons contre les mauvais, c'est une croyance simpliste. Le monde est bien plus compliqué que ça."

En effet, ce monde est très compliqué! Si on joue avec les mots, je suis d'accord avec l'affirmation que le Christianisme est une religion "simple" mais je ne dirai pas qu'elle est simpliste. Je suis convaincu que le problème que la Bible présente n'est pas une histoire simpliste entre les bons et les méchants mais quelque chose de beaucoup plus profond. 

La Bible affirme simplement et clairement que le plus grand problème de l'humanité est notre coeur!

Quelle est le problème de l'humanité? Pourquoi est-ce que le monde est si misérable? Pourquoi y-a t-il autant des tensions entre les nations, les races, les classes sociales?

Jésus dit que nous sommes le problème. 

La Bible dit dans Marc 7 à 9 que nos actions sont mauvaises parce que nos coeurs sont mauvais! Nos mauvaises actions sont simplement des symptômes d'un plus grand problème qui se trouve dans nos coeurs (voir Marc 7:20-23)

Vous connaissez biensûr le passage de Marc 9:43-48 où Jésus encourage ses disciples à ne faire aucun compromis avec le péché. "Si ta main est une occasion de chute, coupe-la, mieux vaut être manchot que d'aller dans le feu qui ne s'éteint point". 

Jésus dans le chapitre 7 a démontré que le coeur est la source du problème. Il appelle ses disciples à se purifier de l'intérieur, à changer leur coeur, mais comment peuvent-ils faire cela? Comment changer de coeur?
Ce qui est surprenant c'est que deux chapitres plus tard, dans le chapitre 9, Jésus encourage les disciples à se mutiler le corps pour rentrer dans son Royaume. Jésus se focalise sur l'extérieur (mains, oeil, pied).

Mais comme nous-le savons grâce au chapitre 7, cela ne règle pas le centre du problème: le coeur?

En réalité, l'humanité se focalise sur l'extérieur. Elle crée des critères de jugements qui définissent ce qui est bon et mauvais dans ce monde. Jésus utilise cette illustration concrète dans le chapitre 9 pour démontrer aux disciples de manière crédible le coût du Royaume de Dieu. Si on veut rentrer dans son Royaume, cela va nous coûter notre corps, notre vie parce que Dieu ne tolère pas le péché dans son Royaume!

Jésus démontre donc dans le chapitre 7 de Marc que toute l'humanité est condamné parce que le coeur de l'homme est pourri! Cela ne sert à rien à l'homme de se mutiler pour se débarrasser de son péché et d'essayer en vain de régler par ses propres forces ses problèmes puisque le coeur est le centre du problème.

Beaucoup d'entre nous, nous essayons de nous débarasser de nos "problèmes" en utilisant des mesures externes, on essaie d'atteindre la perfection, la pureté avec nos propres moyens alors que Jésus nous dit que c'est impossible sans son aide! Par exemple, la religion dit: si je m'abstiens de regarder certains films, que j'évite certaines pratiques (alcool, sexe...), si je prie et que je lis ma Bible et que j'essaie vraiment d'être bon alors Dieu verra que je suis bon et changera mon coeur. Beaucoup de chrétiens pensent qu'ils sont meilleurs que les non-Chrétiens simplement parce qu'ils définissent leur propre terminologie de "bonté". Et c'est en voyant ce genre d'attitude arrogante dans les églises, que les non-Chrétiens pensent que le Christianisme est un combat sans fin entre le bien et le mal.

Le problème c'est que cette attitude ne marche pas parce que devant Dieu nous réalisons tous que nous ne sommes jamais assez bon. Même si nous prions et que nous essayons d'être bons, les motivations de notre coeur ne sont pas toujours les plus saines. Quand je ne suis pas rempli d'amour, de joie et de sécurité comme la Bible le dit, je deviens anxieux parce que je sais que je n'atteindrai jamais les standards de perfection divin.

Donc Jésus ne fait pas de distinctions entre les "bons humains" et les "mauvais humains". Jésus condamne toute l'humanité à cause de l'état de leur coeur. Comme le dit l’épître de Romains à plusieurs reprises, Dieu ne fait aucune distinction entre les hommes! Donc la Bible ne présente pas une bataille spirituelle entre les bons et les mauvais. Elle présente une histoire entre un Dieu bon et une humanité rebelle. Elle dit que toute l'humanité est mauvaise.

Que pouvons-nous faire si notre coeur est mauvais?

Romains 3:11: Nul n'est intelligent, nul ne cherche Dieu.  



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire