Dieu incompréhensible et pourtant connaissable?

21 avril 2011 /// 0 comments

Dans notre recherche de la connaissance de Dieu, c'est crucial que nous comprenions ce que veut dire "connaître Dieu". Nos méthodes, nos attentes, nos attitudes pour étudier "Dieu" sont déterminés en définissant ce que veut dire "connaître Dieu". Pour comprendre cette définition, il faut absolument réaliser que Dieu est à la fois incompréhensible (on ne peut pas le comprendre) et en même temps connaissable.

L'incompréhensibilité de Dieu

La Bible nous enseigne que nous pouvons avoir une connaissance vraie et personnelle de Dieu. mais cela ne veut pas dire que nous comprendrons Dieu de manière exhaustive. La Bible affirme clairement que des hommes ne peuvent pas comprendre Dieu; ils ne peuvent pas comprendre tout son être.  Les passages suivants nous démontrent cela: 

Le Bien contre le Mal

20 avril 2011 /// 0 comments

A plusieurs reprises dans des discussions avec des non-Chrétiens, j'ai entendu ce genre de commentaires:

"Le Christianisme, c'est un peu comme un film de Star Wars, c'est les bons contre les mauvais, c'est une croyance simpliste. Le monde est bien plus compliqué que ça."

En effet, ce monde est très compliqué! Si on joue avec les mots, je suis d'accord avec l'affirmation que le Christianisme est une religion "simple" mais je ne dirai pas qu'elle est simpliste. Je suis convaincu que le problème que la Bible présente n'est pas une histoire simpliste entre les bons et les méchants mais quelque chose de beaucoup plus profond. 

La Bible affirme simplement et clairement que le plus grand problème de l'humanité est notre coeur!

Quelle est le problème de l'humanité? Pourquoi est-ce que le monde est si misérable? Pourquoi y-a t-il autant des tensions entre les nations, les races, les classes sociales?

Jésus dit que nous sommes le problème. 

La Bible dit dans Marc 7 à 9 que nos actions sont mauvaises parce que nos coeurs sont mauvais! Nos mauvaises actions sont simplement des symptômes d'un plus grand problème qui se trouve dans nos coeurs (voir Marc 7:20-23)

Vous connaissez biensûr le passage de Marc 9:43-48 où Jésus encourage ses disciples à ne faire aucun compromis avec le péché. "Si ta main est une occasion de chute, coupe-la, mieux vaut être manchot que d'aller dans le feu qui ne s'éteint point". 

Est-ce que c'est la fin du christianisme?

18 avril 2011 /// 0 comments

Les ruines de Whitby Abbey dans le Nord du Yorkshire
Je viens tout juste de regarder un documentaire sur la BBC sur le sujet suivant: "Est-ce que le Christianisme va disparaître?" Le documentaire parle de la situation du Christianisme en Angleterre où beaucoup de critiques affirment que le Christianisme est en train de mourir.

D'après les statistiques, il semblerait que le nombre de personnes qui vont à l'église continue de chuter plus vite que jamais. De plus, les jeunes n'ont jamais été aussi désintéressés par la religion que maintenant. Beaucoup d'églises ferment leurs portes. Nombreux sont ceux qui prédisent la fin du Christianisme. Il semblerait qu'à tous les fronts le Christianisme soit en minorité. Quel est le future du Christianisme?

En 1979, il y avait 5,4 millions de personnes qui allaient à l'église.
En 1989, il y avait 4,4 millions de personnes qui allaient à l'église.
En 1998, Il y avait 3,7 millions de personnes qui allaient à l'église.
En 2005, Il y avait 3,1 millions de personnes qui allaient à l'église. C'est une chute de 40%. Si le déclin continue à cette vitesse, les statisticiens estiment qu'en 2020, il y aura seulement 2,2 millions de personnes qui vont à l'église, soit moins de 5% de la population anglaise. (English Church Source de 2005.)

6 attitudes contre la volonté de Dieu

12 avril 2011 /// 0 comments

James Packer définit 6 attitude qui nous empêche d'écouter et de comprendre la volonté de Dieu pour nos vies chrétiennes. Lorsqu'il s'agit de faire des "choix d'inclinations" (voir article Dieu, tu es notre guide?), l'oeuvre de Dieu consiste d'abord à disposer notre esprit, puis tout notre être, à accepter la voie qu'il a choisie comme étant la meilleure à la fois pour nous, pour les autres et pour que sa gloire soit manifestée.

Extrait du livre "Connaître Dieu"

1/ Le refus de réfléchir. Il mène à une fausse piété, à un spiritualisme malsain et dangereux qui ne se nourrit que d'impressions subjectives parfaitement irrationnelles et qui refuse de se soumettre à l’exhortation constante de la Bible: "Réfléchissez... examinez". Dieu nous a crées "êtres pensants" et il ne dirige notre esprit que dans la mesure où nous prenons la peine de réfléchir en sa présence. "S'ils étaient sages,... Ils penseraient" (Dt 32:29).

2/ Le refus de prévoir et de peser les conséquences à long terme d'une décision. Prévoir est tout autant une règle du code divin de la vie que du code humain de la route. Ce n'est souvent qu'en réfléchissant à ses conséquences à long terme qu'il est possible de déterminer si une décision est bonne et sage (ou le contraire). "S'ils étaient sages... ils penseraient."

3/ Le refus de demander conseil. L'Ecriture insiste beaucoup sur la nécessité d'une telle démarche. "La voie de l'insensé est droite à ses yeux, mais celui qui écoute les conseils est sage" (Pr 12:15). Se dispenser de demander conseil avant de prendre de graves décisions est un signe d'orgueil et d'immaturité. Nous avons toujours dans notre entourage quelqu'un qui connaît mieux que nous la Bible, la nature humaine, nos dons et nos limitations, et quand bien même nous ne pourrions finalement suivre son conseil, nous ne retirerons qu'avantage à peser soigneusement ce qu'il nous dit.


Dieu, tu es notre guide?

                                    
Je suis en train de finir ce livre par James Packer. C'est un théologien chrétien qui travaille actuellement à Regent College au Canada. C'est l'un des théologiens évangéliques les plus influent.
Il écrit un article passionant dans son livre "Connâitre Dieu" sur la volonté de Dieu. Il affirme que connaître la volonté de Dieu est un grand problème pour de nombreux chrétiens. 
                  
                         "Non parce qu'ils doutent du fait que Dieu dirige ses enfants, mais parce qu'ils en sont au contraire convaincus. Ils savent que Dieu peut et a promis de guider tous les chrétiens. Ils savent par des livres, des récits, des prédicateurs de quelle façon Dieu a guidé la vie des autres. Donc ce qu'ils craignent, ce n'est pas de n'être pas guidés mais de ne pas discerner les directives divines."

Il remarque aussi que parce que la connaissance de Dieu a été obscurci de nos jours et qu'on observe une ignorance de Dieu à la place. La réalité du règne de Dieu, de sa loi, de la place de sa parole, de son indépendance, sa perfection morale et même sa personne ont été remis en cause en dehors de l'église ainsi qu'au sein de l'église. C'est pour cela que les chrétiens ont encore plus de mal à comprendre la volonté de Dieu.

L'athée péremptoire

6 avril 2011 /// 1 comments

Pour ceux qui ne savent pas ce que péremptoire veut dire, vous pouvez regarder dans le dictionnaire. C'est quelqu'un qui affirme ses opinions sans autres considérations sans réplique possible. C'est un adjectif bien arrondi pour ne pas outrer les athées qui pourrait lire cet article.

Dans tous les cas, nous chrétiens sommes choqués par l'arrogance des athées! Ils affirment avec tant d'assurance que Dieu n'existe pas, ils influencent les écoliers dès le plus jeune âge à ne pas mettre leur foi en Dieu...
L'athée (Dawkins, Michel Onfray...) du 21ème siècle est arrogant, tyrannique, et ouvertement agressif! 
Ces athées sont souvent marqués par l'insolence, l'intolérance, et ils sont convaincus que l'église va disparaître.

Quelques citations de Richard Dawkins sur le christianisme:

"On peut dire que, de toutes les oeuvres de fiction, le Dieu de la Bible est le personnage le plus déplaisant : jaloux et fier de l'être, il est impitoyable, injuste et tracassier dans son obsession de tout régenter; adepte du nettoyage ethnique, c'est un revanchard assoifé de sang; tyran lunatique et malveillant, ce misogyne homophobe, raciste, pestilentiel, mégalomane et sadomasochiste pratique l'infanticide, le génocide et le "filicide".


"La religion est une insulte à la dignité humaine. Que ce soit avec ou sans elle, il y aura toujours des gens bien qui font de bonnes choses, et des mauvais qui font de mauvaises choses. Mais pour que des gens bien agissent mal, il faut la religion."


Voici ce que dit Christopher Hitchens dans son livre "Dieu n'est pas grand": 


"La religion se mêle de sexe, contrôle ce que nous mangeons et exacerbe notre propension à la culpabilité en multipliant les interdits les plus arbitraires. La religion diabolise la science, se fait complice de l'ignorance et de l'obscurantisme. Source de haine, de tyrannie et de guerres, la religion met notre monde en danger."

Mais qu'est-ce que la Bible nous dit sur ce mouvement de penser?