Pourquoi faire de l'apologétique ?

23 juillet 2010 ///

"L'apologétique est un champ d'études théologique ou littéraire qui consiste à défendre une position. Celui qui s'engage dans cette démarche est appelé un « apologiste » ou un « apologète ». Le terme vient du grec ancien "apologia" (απολογία), qui désigne la défense militaire d'une position contre une attaque. Parmi les premières utilisations du mot, on peut citer l'Apologie de Socrate, un dialogue dans lequel Platon prend fait et cause pour Socrate lors de son procès, mais aussi quelques œuvres d'apologistes du début de l'ère chrétienne, telles que les deux Apologies de Justin de Naplouse adressées à l'empereur Marc-Aurèle, et surtout les écrits de Tertullien, un des principaux apologètes du christianisme primitif." (Voir Apologétique) article tiré de Wikipédia.
Les chrétiens sont souvent considérés par la société comme des individus qui n'utilisent pas leur raison. L'apologétique, c'est l'art de défendre et de présenter des arguments pour la véracité du christianisme, c'est l'art de la persuasion.

Comme le dit 1 Pierre 3:15, nous devons être constamment prêt à défendre notre espérance en Christ devant celui qui a des objections. Cette défense doit bien sûr être faite avec douceur et respect.

Le passage de 1 Pierre 3: 8–17 est un argument éthique qui explique comment les individus du peuple de Dieu doivent vivre leur vie.

Nous sommes appeler à persuader comme Paul le faisait lui-même dans Actes 17: 2-4:

"Paul y entra, selon sa coutume. Pendant trois sabbats, il discuta avec eux, d'après les Ecritures, expliquant et établissant que le Christ devait souffrir et ressusciter des morts. Et Jésus que je vous annonce, disait-il, c'est lui qui est le Christ. Quelques-uns d'entre eux furent persuadés, et se joignirent à Paul et à Silas, ainsi qu'une grande multitude de Grecs craignant Dieu, et beaucoup de femmes de qualité."

Le spectre du Post-modernisme influence beaucoup de chrétiens. Nos sociétés du 21ème siècle sont trempés et baignent dans ce courant de pensées. Le Post-modernisme nous dit qu'il n'y a plus une seule "Vérité", mais plutôt qu'il y a une quantité indéfinie de vérités, la "Vérité" devient un simple point de vue, maintenant c'est "à chacun sa vérité". Cela permet à l'être humain de ne pas dire à l'autre qu'il a tort. Au 21eme siècle, tout le monde a raison, personne n'a tort!

C'est pour cette raison qu'il y a un grand nombre d'évangéliques qui considèrent que persuader quelqu'un est contraire à la Bible et que cela ne mène à rien.

Comme nous le voyons dans Actes, les premiers chrétiens ont annoncé l'Evangile et ont tenté de persuader que le Christianisme était vrai et que Jésus Christ était le seul chemin!

L'apologétique ne sert pas simplement à protéger les chrétiens qui sont à l'intérieur de l'église mais plutôt à trouver ceux qui sont perdus sans leur Berger. Comme nous le voyons dans Matthieu 9:35-38, Jésus était ému de compassion quand il voyait toutes les brebis qui n'avaient point de Berger.
* Jésus prends soin d'individus qui ne sont pas ses disciples.
* Jésus est ému lorsqu'il voit la foule autour de lui.
* Il demande à ses disciples de prier pour que le maître de la moisson envoie des ouvriers.
* C'est Augustin qui est attiré par la nature pratique du Christianisme. Augustin se rappelle de l'amour de sa mère qui priait pour qu'il se tourne vers Christ. C'est la générosité d'Ambrose qui a adoucit le coeur d'Augustin en faveur de l'Evangile.

Jésus comprenait son public, et a employé des images que la foule comprenait. Paul a toujours cherché à proclamer, expliquer et défendre l'Evangile. Il a adapté sa présentation en fonction du contexte où il se trouvait. Comprendre la personne à qui l'ont parle est le premier pas vers la persuasion. Pour aider les gens à répondre à l'Evangile, nous devons d'abord comprendre d'où ils viennent. Il y a plusieurs types de non-croyants:
* ceux qui sont indifférents
* ceux qui sont hostiles
* ceux qui sont curieux

Chaque catégorie de non-croyants demande une réponse différente.

L'apôtre Paul est l'exemple parfait, écoutez ce qu'il dit dans 1 Corinthien 9:19-22:

"Car, bien que je sois libre à l'égard de tous, je me suis rendu le serviteur de tous, afin de gagner le plus grand nombre. Avec les Juifs, j'ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs; avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi (quoique je ne sois pas moi-même sous la loi), afin de gagner ceux qui sont sous la loi; avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi (quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous la loi de Christ), afin de gagner ceux qui sont sans loi. J'ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d'en sauver de toute manière quelques-uns."

Dieu nous a tous doté d'une raison, et il veut qu'on l'utilise. Biensûr que la raison à ses limites et ses faiblesses car elle ne peut pas tout expliquer.

* Références: BeThinking.org
--------------------------------------------------------------------------------
Livres à lire:

Voici un excellent livre par Alistair McGrath qui s'intitule:

"Jeter des ponts, l'art de défendre la foi chrétienne"
La foi chrétienne n'est pas seulement une affaire de sentiments : elle concerne aussi des vérités dogmatiques. Ce livre nous entraîne dans une réflexion sur l'apologétique, qui est l'art et la manière de défendre la foi chrétienne.

Cliquez ici pour commander le livre !

Alister McGrath a été professeur de théologie historique à l’Université d’Oxford. Il est actuellement professeur de théologie au King’s College de Londres. Dans sa jeunesse, McGrath était athée, mais il est devenu chrétien alors qu’il était étudiant à l’Université d’Oxford. Après avoir étudié la chimie puis obtenu son doctorat en biophysique moléculaire à Oxford, McGrath s’est spécialisé en théologie chrétienne en effectuant une thèse en théologie historique et systématique à Oxford. Aujourd’hui, il est reconnu comme théologien d’envergure mondiale, avec une spécialisation dans les relations entre la science et la foi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire