Le travail du Saint-Esprit

24 juin 2010 /// 1 comments

Cette semaine à Londres à St Helen's Bishopsgate se déroule la conférence EMA organsié par Proclamation Trust (là où je suis mes cours bibliques) pour les pasteurs. L'orateur principal est le pasteur John Piper. Quelle joie de voir tous ces pasteurs rassemblés pour recharger leurs batteries spirituelles, étudier la parole de Dieu et continuer à courir la course!

Le thème de cette année est "Un ministère remplie du Saint Esprit". L'histoire de l'église ainsi que la Bible nous montre que nos efforts sont futiles sans le travail du Saint-Esprit. Nous ne pouvons pas survivre comme homme de la Parole (Bible) sans être des hommes remplie du Saint-Esprit. Comme nous le voyons assez clairement, certaines églises mettent un point d'orgue sur le Saint-Esprit, et d'autre mettent en avant la parole.

Qu'est-ce que la Bible pense de cette "division"? Comment est-ce que ces deux élément fonctionnent ensemble ? A quoi ressemble un ministère remplie du Saint-Esprit ? Cette année la conférence va se concentrer sur le rôle du Saint-Esprit dans la vie du prédicateur. Nous allons voir comment des hommes comme Luther et beaucoup d'autres étaient remplis du Saint-Esprit. De nos jours, ces hommes nous semblent complètement obsolète et hors-jeu, pourtant les initiateurs de la réforme ont eu un énorme impacte dans leur contexte grâce à leur étude de la parole(Bible) et l'action du Saint-Esprit.
Aujourd'hui, Christopher Ash nous a démontré grâce à Jean ch:13 à 15 qu'il était impossible de séparer le travail du Saint-Esprit de la parole de Dieu. Ce que les "charismatiques" cherchent à faire est de baser leur croyance sur des expériences tandis que les mouvements plus "conservateurs" basent leur croyance sur des preuves historiques trouvé dans la parole.

La Bonne Nouvelle de la Trinité

16 juin 2010 /// 0 comments

Nous vivons dans une culture fragmentée et isolée. Ce n'est pas simplement la société qui est fragmentée mais aussi la vérité. La vérité est maintenant une question de choix personnel et individuel. On a très peu de connaissance concernant les notions de communauté ou de cohésion sociale. Les sociétés humaines ont constamment luttées pour maintenir une cohésion entre l'individu et la communauté. Nous voyons cette tension en particulier en prenant l'exemple du totalitarisme lorsque le pouvoir de l'état restreint les libertés de l'individu. Nous le voyons de manière plus subtile dans la mondialisation, ou la Mcdonalisation du monde - c'est le développement d'une culture homogène, globale qui vient détruire la culture locale, et régionale. Nous sommes manipulés par la publicité, par la pression du groupe qui nous encourage au rêve consumériste - en gros un faux rêve!


Dietrich Bonhoeffer

15 juin 2010 /// 2 comments

Issu de la haute bourgeoisie allemande, Dietrich Bonhoeffer accomplit de brillantes études de théologie à l'université de Berlin et achève son doctorat à l'âge de 24 ans. Il voyage ensuite à l'étranger et a l'opportunité d'étudier un an à New York. De retour à Berlin, il donne des cours de théologie et écrit plusieurs ouvrages.
Dès l'arrivée de Hitler au pouvoir en 1933, Dietrich Bonhoeffer dénonce ses prétentions dictatoriales et s'oppose fermement au nazisme. Avec les théologiens Martin Niemöller et Karl Barth, il fonde l'Eglise confessante.
De 1933 à 1935, il officie à Londres dans deux églises protestantes de langue allemande. Il rentre dans son pays pour donner un séminaire clandestin de théologie. La Gestapo lui a en effet interdit de prêcher, enseigner et parler en public. Il travaille alors avec de nombreux opposants au pouvoir d'Hitler.

Durant la seconde Guerre mondiale, il se bat contre l'antisémitisme et l'Eglise confessante représente un foyer d'opposition au nazisme. En 1939, il rejoint un groupe d'opposants dont le but est de renverser le régime en tuant Hitler. Mais en 1943, Bonhoeffer est associé à de l'argent sorti de Suisse pour aider les juifs et est emprisonné. Après l'échec de la tentative d'assassinat d'Hitler du 20 juillet 1944, le lien entre Bonhoeffer et les conspirateurs est découvert. Il est pendu le 9 avril, trois semaines après la libération de la ville. Eminent théologien, Dietrich Bonhoeffer s'inscrit surtout parmi les héros de la résistance au nazisme.

Confessions d'Augustin

14 juin 2010 /// 0 comments

Je viens tout juste de commencer le premier chapitre des "Confessions" d'Augustin et je suis tombé sous le charme. J'ai rarement lu un écrivain qui parle de Dieu avec autant de passion et d'amour.
Avant de commencer à le lire, je redoutais un peu la lecture. Je pensais qu'Augustin me ferait un cours magistral de théologie. C'est bien ce qu'il fait dans son livre mais il le fait avec une humanité et un amour pour Dieu qui surprend. A travers les expériences de sa vie, il révèle la grandeur et l'infinité de Dieu par rapport à la petitesse de l'humanité.

L'influence d'Augustin sur la culture Occidentale est colossale. Certains vont même jusqu'à dire qu'après Jésus et l'apôtre Paul, Augustin est celui qui a le plus influencé l'histoire du Christianisme. C'est donc un livre que je recommande fortement à lire! Ce qui est génial dans son livre, c'est quand les chapitres sont très courts !



Voici un extrait des Confessions:

La seule connaissance de Dieu nous rend heureux.
"Seigneur, qui êtes le Dieu de vérité, suffit-il pour vous être agréable d'être instruit dans ces connaissances? Malheureux est celui qui connaît toutes choses, et qui ne vous connaît pas. Bienheureux est celui qui vous connaît, quoiqu'il les ignore. Et quand à celui qui vous connaît et connaît aussi ces choses, il n'en est pas plus heureux pour les connaître; mais c'est la seule connaissance qu'il a de vous qui le rend heureux, pourvu qu'en vous connaissant comme Dieu il vous glorifie aussi comme Dieu; qu'il vous rende grâces de vos dons, et qu'il ne se perde pas dans la vanité de ses pensées.